Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Accueillir un enfant pour les vacances : « Une belle aventure ! »

Depuis soixante-dix ans, l’Accueil familial de vacances du Secours Catholique permet à des enfants de changer d’horizon en étant accueillis au sein de « familles de vacances ». À l’occasion de ces séjours, les enfants s’évadent de leur quotidien et découvrent un nouveau cadre. Ils s’adonnent aux loisirs, partagent des moments de détente, nouent de nouvelles relations. Dans cette expérience, les familles accueillantes puisent ouverture, sens du partage et joies. Chaque année, afin que plus d’enfants aient accès à des vacances, le Secours Catholique a besoin que de nouvelles familles se lancent dans l’aventure de l’accueil.
Alors, pourquoi pas vous ?

Chaque année, une quinzaine d’enfants, âgés de 6 à 17 ans, sont accueillis sur notre délégation Nord/Cambrai par des familles de vacances, dans le cadre de l’Accueil familial de vacances (AFV) du Secours Catholique. Pour les enfants, pour leurs parents comme pour les familles qui les accueillent, les bénéfices de ces séjours sont simples, précieux et réciproques.

 

« Financièrement, c’est compliqué de faire partir mes enfants en vacances, l’Accueil familial de vacances leur permet de s’évader, de découvrir la nature ! »

 

« Je n’ai plus de liens familiaux, je suis seule, explique Pascale. Grâce au Secours Catholique, ma fille a pu vivre un autre quotidien, auprès de personnes qu’elle considère comme des grands-parents. Ça l’a épanouie dans sa vie ! »

 

Lors de ces séjours, les enfants partagent les moments de détente et de loisirs d’une autre famille. L’occasion de découvertes et d’apprentissages.

 

« Dans ma famille de vacances, j’ai par exemple appris à nager, à faire du vélo mais aussi de nouvelles règles, comme prendre mes repas à table, témoigne Dominique. Cela peut paraître banal, mais lorsqu’on a une situation familiale compliquée, ce sont des choses auxquelles on ne pense pas. »

 

Pour Christiane, qui l’accueille chaque année, c’est « une belle aventure, enrichissante ». « On donne, on reçoit, souligne-t-elle. Les enfants donnent, ils reçoivent. C’est un grand échange. » Elle se souvient de son premier accueil. « On est un peu inquiet, on se demande comment ça va se passer, on espère que l’enfant va bien s’entendre avec les nôtres, avec notre entourage… Mais dans tous les cas, on n’est pas tout seul, on est accompagné par le Secours Catholique et on peut échanger, avoir des réponses aux questions que l’on se pose. »

 

Les familles accueillantes font elles aussi l’expérience de la rencontre et de l’ouverture.

 

« Nous voulions confronter notre propre fille à la notion de partage, explique Raquel, qui s’est lancée dans l’aventure de l’accueil. Partage du temps, de l’amour etc. » « L’enfant vient avec ses habitudes, sa culture, sa religion, son milieu social, qui peuvent être différents du nôtre, poursuit-elle. On l’accueille dans sa différence pendant quelques jours. On apprend à ne pas se laisser aller aux préjugés. »

 

Témoignages d'Alexandra, Anne Marie et Géry de Clary

 

L’AFV du Secours Catholique : mode d’emploi

 

Devenez famille de vacances !

 

Le Secours Catholique met en relation des familles, désireuses d’accueillir un enfant sur leur temps de vacances, avec des enfants issus de familles accompagnées par les équipes de l’association.

En devenant « famille de vacances », vous acceptez de prendre en charge un enfant de 6 à 10 ans pour une durée d’environ trois semaines durant les vacances scolaires.

 

Dans cette démarche, vous aurez un accompagnement à tout moment par le Secours Catholique, afin que le séjour soit une réussite tant pour l’enfant accueilli que pour vous et vos proches. N’hésitez plus, lancez-vous !

 

Contacts :

 

La délégation du Secours Catholique Nord/Cambrai : 03 27 81 21 89
n.cambrai@secours-catholique.org

 

Les équipes locales du Secours Catholique Nord/Cambrai qui ont lancé un appel à bénévolat pour cette action :
 

Avesnes-les-Aubert ; Bouchain ; Cambrai ; Carnières ; Caudry ; Clary ; Fontaine-Notre-Dame ; Le Cateau ; Saulzoir ; Solesmes ; Villers-Guislain ; Arleux ; Pecquencourt ; Sin-le-Noble ; Somain ; Aulnoye-Aymeries ; Avesnes-sur-Helpe ; Bavay ; Dompierre-sur-Helpe ; Jeumont ; Landrecies ; Onnaing.

 

 

 

 

 

 

 

Article publié par Mickaël Stingre • Publié Vendredi 18 mai 2018 • 142 visites

Haut de page