Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Bulletin Etre Ensemble n° 147

Bulletin de liaison des bénévoles du Secours Catholique de la délégation Nord - Cambrai

 

C’est avec un très grand plaisir que j’ouvre ce numéro et que je vous en souhaite une agréable lecture. Ce journal  est pour moi doublement symbolique : il est le lien   qui unit tous les membres de la délégation. Ma mission spécifique pourrait se résumer ainsi : proximité et lien avec les bénévoles. Depuis ma nomination, j’ai voulu multiplier ma présence aux différentes réunions et j’ai saisi toutes les opportunités d’aller vers vous afin de vous connaître, de mettre des noms  sur des visages et réciproquement. Tous ces moments  ont été pour moi l’occasion de ressentir à travers vous tous, à travers votre engagement sous ses multiples formes, combien être bénévole au Secours Catholique, c’est faire le choix de partager amour, générosité et  don de soi.

 

Toutes ces rencontres m’ont permis aussi d’identifier parmi toutes les joies exprimées certaines difficultés  constantes d’une équipe à une autre, à travers des formules lourdes de sens : « je ne sais plus », « ça n’est plus comme avant », « on a trop de contraintes », « on est noyé sous l’administratif », « on vieillit », « l’équipe, c’est la peau de chagrin », « la souffrance des autres est souvent dure à supporter » , « c’est dur quand on rentre après la permanence », et bien d’autres encore… Ces expressions sont révélatrices de votre vécu et m’interpellent fortement. Le Secours Catholique est avant tout un mouvement de bénévoles et nous avons le devoir de faire en sorte que ceux-ci se sentent bien dans leur engagement. Les paroles de découragement, d’incompréhension sont des souffrances   pour ceux qui les expriment comme pour ceux qui les entendent.

 

Malheureusement, la baguette magique ne fait pas partie des accessoires fournis et nous devons  nous poser les bonnes questions :

- « Comment appelons-nous aujourd’hui à nous rejoindre et comment accompagnons-nous les nouveaux bénévoles pour faire face aux équipes vieillissantes ? »

- « Avons-nous une vision claire et ouverte de l’éventail des actions possibles, de l’évolution nécessaire et obligatoire  et des orientations sur lesquelles s’appuie notre engagement pour ne pas se sentir perdus ?  »

- « Sait-on écouter et accueillir au-delà de nos filtres, de nos façons de penser qui nous aveuglent et nous rendent sourds parfois ? »

- « Ai-je besoin d’un groupe où je pourrais apporter la souffrance des autres et ainsi transformer ces maux en mots ? »

 

Les questions sont foison et ouvrent quantité de pistes de réflexion que nous voulons explorer sans en négliger aucune, même si deux d’entre elles semblent s’imposer : la formation et l’accompagnement de chacun.

 

Pour clore cet éditorial, je vous propose une phrase extraite d’une prière qui a ouvert une rencontre il ya quelques jours et qui me semble être un cap pour chacun de nous : « Aimer, c’est espérer pour l’autre et lui transmettre le virus de l’espérance». 

Jean-Louis Brousse

Vice-président de la délégation

Article publié par Mickaël Stingre • Publié Vendredi 15 mars 2013 - 16h53 • 1155 visites

Télécharger le fichier PDF "Etre ensemble NAd 147 Octobre 2012" (8.1 Mo)
contenu du fichier
Haut de page