Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

1 Ouverture du colloque

par Yves Ravalard

Osons construire ensemble une société plus fraternelle

 

 

C'est Yves Ravalard (Président du Secours Catholique, Délégation Nord Cambrai) qui a ouvert la séance.

 

Il a notamment signalé que ce colloque était organisé sur la base objective du dernier rapport statistique annuel du Secours Catholique qui avait pour thème cette année : L'emploi, quelle place pour les plus pauvres ?

 

Pourquoi ce thème ?

 

Ce thème a été retenu parce que l'emploi détermine tout le reste, pas seulement de la situation économique de la famille mais aussi l'estime de soi des personnes concernées qui ont tendance à se culpabiliser d'être sans emploi (alors que c'est peut-être tout simplement parce qu'il n'y en a pas sur le marché du travail...)

 

Pourquoi ce colloque national dans le Nord-Pas-de-Calais ?

 

A l'échelon national, 81% des personnes accueillies par le Secours Catholique sont sans emploi contre 88% dans notre région, ce qui n'est pas étonnant si l'on sait que le taux de chômage qui est en moyenne de 9% à l'échelon national, est de 15% dans notre région (et plus encore dans certaines villes).

 

Qu'est-ce qui vient compliquer encore le problème du chômage ?

 

  • Au problème du chômage s'en ajoutent  souvent d'autres : des dettes (pour 66% des personnes accueillies) et des logements souvent précaires ou insalubres (pour 20% des accueillis).

 

  • Pour chercher du travail, il faut être en bonne santé et les démarches ont un coût financier...

 

  • Le personnes sans emploi sont mal perçues par la société qui les considère parfois comme des paresseux qui ne veulent pas travailler...

 

  • Les chômeurs nous font peur et on les évite car ils nous montrent ce qui pourrait bien nous arriver... ou alors nous pensons qu'ils vivent à nos crochets...

 

 

Et Yves Ravalard de terminer son introduction en disant que ce colloque est pour nous l'occasion de nous mettre à l'écoute de ces frères et soeurs qui nous dérangent, pour étudier ensemble comment construire une société plus fraternelle, et il rappelle que c'est le titre de notre projet de délégation : "Osons construire ensemble une société fraternelle".

 

<><><>

 

Vous pouvez cliquer sur les interventions qui vous intéressent pour visionner les études vidéo correspondantes :

 

 

<><><>

 

 

Retour page d'accueil  >

 

 

Article publié par Gérard PIQUE • Publié Mercredi 05 février 2014 • 1560 visites

Haut de page