Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

4 Le témoignage de Boniface

Les étrangers en France

Avoir le droit de travailler

 

 

Boniface, originaire du Cameroun, explique qu'il a pu venir en Italie grâce à un contrat de travail en tant que footballeur professionnel. Mais lorsque le club qui l'employait a fait faillite, il s'est retrouvé au chômage et devant le paradoxe suivant :

 

  • En Italie : Il a le droit de travailler mais s'il ne trouve pas de travail, il ne touche aucune indemnité de chômage.

 

  • En France : Comme il est venu dans un pays de l'Union Européenne avec un contrat de travail, il a le droit de venir et de vivre en France mais il n'a pas le droit d'y travailler. Boniface a quand même choisi de venir en France car il parle le français et il a ici un ami africain qui peut l'aider à survivre…

 

Mais  Boniface explique qu'il ne veut pas vivre en parasite et qu'il rend service à la société française en travaillant dans un club de football en tant qu'entraineur pour les équipes de jeunes de ce club, bien sûr en tant que bénévole... 

Boniface avoue que pour survivre, il lui arrive d'accepter des petits boulots… et il remercie surtout le Secours Catholique qui le soutient et qui l'aide à tenir. 

 

Quand on demande à Boniface ce qu'il souhaite le plus, il répond : "Avoir le droit de travailler."

 

Quand on lui demande quel message il pourrait adresser à ceux qui se trouvent dans ce genre de situation, Boniface répond : "Il faut toujours garder espoir. J'ai eu la chance de rencontrer des personnes qui m'ont donné l'espoir. Je tiens à remercier le Secours Catholique pour son soutien : on ne peut pas s'en sortir seul, on a besoin du regard des autres pour y voir plus clair."

 

<><><>

 

Vous pouvez cliquer sur les interventions qui vous intéressent pour visionner les études vidéo correspondantes :

 

 

<><><>

 

 

Retour page d'accueil  >

 

 

Article publié par Gérard PIQUE • Publié Mercredi 05 février 2014 • 991 visites

Haut de page