Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

5 L'intervention de Pierre Maréchal

Le chômage, un problème culturel

Déculpabiliser les personnes sans emploi

 

 

Pierre Maréchal travaille avec sa femme pour l'association Vestali en tant qu'accompagnateur en insertion.

 

  • Il explique qu'il est difficile de résoudre le problème de l'insertion dans un monde où il n'y a plus d'emploi…

 

  • De plus, avant de trouver un emploi, il faut résoudre les problèmes en amont : problèmes de divorce, de perte de confiance en soi, d'isolement, de solitude et surtout… de culpabilité. 

 

Pierre Maréchal poursuit donc son intervention en disant :

 

  • Notre premier objectif est donc de déculpabiliser les personnes qui se retrouvent au chômage en leur expliquant que bien souvent ils ne sont pas la cause de leur inactivité, en particulier dans le cas des firmes qui licencient alors qu'elles réalisent des bénéfices, tout simplement parce qu'elles veulent gagner encore plus argent.

 

  • Notre deuxième objectif est de créer une dynamique de groupe, de réintégrer les personnes sans emplois dans des réseaux de solidarité.

 

  • Notre troisième objectif est d'obtenir un véritable soutien des employeurs car trop souvent leur contribution consiste, pour obtenir des subventions, à créer des emplois qui n'en sont pas, c’est-à-dire des emplois temporaires qui ne débouchent pas sur une véritable insertion à long terme dans le monde du travail.

 

  • Notre quatrième objectif est de créer des emplois d'intérêt collectif qui, même s'ils ne sont pas générateur de profits, ont du moins le mérite d'éviter de payer des gens à ne rien faire et aussi le mérite de donner aux personnes sans emploi le sentiment d'être utiles à la société.

 

  • Notre cinquième objectif cependant est d'aider les personnes sans emploi à acquérir les qualifications professionnelles qui leur permettront de trouver ou de retrouver un emploi stable, condition d'une véritable insertion sociale et  d'un retour à l'estime de soi.

 

Et Pierre Maréchal conclut son propos en disant que le chômage n'est pas seulement un problème économique, c'est aussi et même avant tout, un problème culturel. On ne pourra pas résoudre le problème du chômage tant qu'on essaiera de lui trouver une solution purement économique. Ce sont les fondements mêmes de notre société qui sont à reconsidérer.

 

<><><>

 

Vous pouvez cliquer sur les interventions qui vous intéressent pour visionner les études vidéo correspondantes :

 

 

<><><>

 

 

Retour page d'accueil  >

 

 

 

Article publié par Gérard PIQUE • Publié Mercredi 05 février 2014 • 1149 visites

Haut de page