/* */

Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

« Pendant onze mois j’attendais impatiemment… »

Accueil familial de vacances

Il y a quelques années, Anne-Marie et Géry ont accueilli Alexandra dans le cadre des accueils familiaux de vacances du Secours Catholique. Cet accueil a apporté beaucoup à tous les trois, voici leurs témoignages.

Anne-Marie et Géry : Par l’intermédiaire du Secours Catholique nous avons accueilli un enfant durant les vacances. Alexandra est arrivée chez nous à l’âge de 5 ans, et ce jusqu’à 16 ans. Cet accueil durait normalement trois semaines en juillet mais on prolongeait ces vacances pendant le mois d’août. Plus tard, elle revint régulièrement chaque année ; elle s’engagea rapidement dans la marine comme secrétaire et parcourut le monde sur un bateau de guerre, basé à Toulon, nous envoyant des cartes de tous les pays où elle faisait escale. Dès qu’elle le pouvait, elle revenait nous faire un « petit coucou ». À la fin de son contrat, Alexandra entre dans la vie civile et travaille comme secrétaire dans une mairie. Elle est maintenant mariée avec un ancien collègue, engagé comme elle dans la marine. Nos rapports ont été chaleureux et le sont toujours. C’est une expérience réciproque, bénéfique pour tous, chacun apportant ses différences pour une vraie relation humaine.

 

Alexandra : Ce que je peux vous dire au jour de mes 30 ans, c’est que mes plus beaux souvenirs d’enfance sont dans ma famille avec le Secours Catholique. Je n’ai que souvenirs de tendresse, d’amour et de partage. J’étais chez un couple d’agriculteurs. Grâce au Secours Catholique, j’ai pu connaître un autre monde, moi petite fille citadine. Découvrir les animaux, un autre lieu géographique, un autre style d’éducation. Pendant onze mois j’attendais impatiemment de revenir dans cette famille aimante. Je profite de ce texte pour encore les remercier de m’avoir accueillie. Grâce à eux, en septembre, je pouvais raconter fièrement mes folles histoires de vacances. Sans eux, je serai restée chez moi à m’ennuyer mais non, le Secours Catholique a produit un programme qui permet de sortir de son quotidien pendant les vacances. Moi j’ai eu la chance de connaître un monde merveilleux. Donc si vous aussi, vous voulez qu’un enfant connaisse ce bonheur, accueillez-le. Une fois adulte, comme moi, quel bonheur de le revoir et de partager ses doux souvenirs d’enfance.

 

Afin de continuer ces actions, le Secours Catholique recherche des familles de vacances pour accueillir un enfant en juillet 2018, durant trois semaines, avec l’appui des bénévoles et des salariés de l’association.

 

Contactez-nous !

Article publié par Mickaël Stingre • Publié Mardi 05 juin 2018 - 11h25 • 38 visites

Haut de page