Pourquoi me suis-je engagé ? Qu'est-ce que ça a changé dans ma vie ?


 Voici un exemple de ce qui a été partagé dans l'un des groupes :

 

  • Je fais partie du Bureau et j'ai toujours hâte d'aller sur le terrain pour rencontrer des gens. Je suis chargé d'organiser des réunions d'échanges et de prière.

 

  • J'ai été accueillie par un prêtre. A la suite de ça, je me suis fait baptiser, je m'occupe du caté et je me suis engagée au Secours Catholique

 

  •  Une maladie a été un événement dans ma vie qui m'a rapprochée de Dieu. Je fais maintenant partie de l'EAP et je suis bénévole au Secours Catholique pour aider les personnes du dehors. Mon engagement m'a apporté une ouverture à tous ceux qui dépendent de nos actions.

 

  •  j'ai remplacé mon père au Secours Catholique. Je suis à l'accueil vestiaire et je suis très content de m'occuper des gens.

 

  • Je suis veuve depuis 28 ans. Je suis immergée dans la vie de la paroisse et au Secours Catholique : je donne et je reçois plus que ce que je donne, ça m'apporte une ouverture et beaucoup de joie.

 

  • J'étais au chômage et j'ai vu un article dans la Voix du Nord disant que le Secours Catholique recherchait des bénévoles. Maintenant je suis à l'accueil et j'aide d'autres personnes à trouver du travail. Qu'est-ce que ça m'apporte ? Et bien ça m'apporte de pouvoir aider.

 

  • Au Secours Catholique je m'occupe des familles d'enfants incarcérés. Je facilite les accès au parloir. Peu de parents viennent visiter leurs enfants, c'est triste. Mais c'est réconfortant de voir ceux qui viennent parce qu'ils aiment leurs enfants malgré tout et qu'ils veulent les aider à s'en sortir. Mais pour ça, ils ont besoin de conseils, et moi je suis là pour leur en donner.

 

  • J'ai été dans le besoin et on m'a aidé. Alors maintenant c'est à mon tour d'aider les autres.

 

  • J'ai été enseignante et quand j'ai pris ma retraite, je me suis engagée au Secours Catholique et d'autres associations, pour l'alphabétisation des étrangers. En ce moment, je m'occupe d'une famille syrienne. Pour moi, c'est une façon d'exprimer ma foi.

 

  • Je fais partie de la commission communication et je suis heureux de pouvoir mettre mes compétences au service des autres.

 

 

 

Retour à la page principale

 

 

 

_______________

 

 

 


 

Article publié par Gérard PIQUE • Publié Dimanche 15 avril 2018 • 125 visites

keyboard_arrow_up