Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Actualités

« Signes d’Espérance »

Après un hiver marqué par des événements douloureux pour notre pays, mais aussi pour d’autres contrées du monde, nous sommes en recherche d’une lumière printanière porteuse d’Espérance.

 

Cette lumière échappe souvent à nos regards et pourtant elle est bien présente au coeur de la vie de notre délégation. Les projets initiés, dont certains sont relatés dans ce numéro, en sont les témoins. J’en relèverai plus particulièrement trois, à cause de leur actualité ou de leur nouveauté mais tous sont signes de cette Espérance que nous voulons faire progresser.

 

Fraternité avec les croyants d’autres religions. En janvier, nous avons fait parvenir aux responsables d’équipe un communiqué commun au CCFD Terre Solidaire, au Secours Islamique et au Secours Catholique rappelant que le dialogue était plus fort que la terreur. Plusieurs équipes s’en sont emparé et ont ouvert ainsi le chemin d’une meilleure connaissance mutuelle. L’honneur d’une démocratie est de ne pas céder à l’amalgame et nous avons tous, chrétiens, juifs et musulmans, notre part à prendre pour relever les défis de notre société, marquée par la peur. Fraternité avec les jeunes. Du 22 au 26 juin 2015, une université d’été réunira à Lille une soixantaine de jeunes qui veulent vivre une expérience concrète de solidarité avec leurs semblables et des personnes en précarité.

 

Il est souvent fait le constat que les 18-25 ans sont peu présents dans nos équipes. Osons-nous les appeler ? Sommes-nous assez inventifs pour leur proposer des formes d’engagement correspondant à leurs réalités ?

 

Fraternité enfin, avec des témoins venus du monde entier. Notre délégation accueillera en juin un témoin palestinien engagé dans un programme de soutien aux petits producteurs de Cisjordanie. Faisons connaître à un public large, les soirées d’avril et de mai proposant un temps de réflexion sur ce problème complexe des relations israélo-palestiniennes.

 

Tous ces chemins de fraternité nous bousculent. Sachons les emprunter en reconnaissant nos fragilités, mais en gardant intact l’enthousiasme des commencements.

 

« Tout ce qui commence a une vertu qui ne se retrouve jamais plus. Or, la petite Espérance est celle qui toujours recommence », disait Charles Péguy.

 

Aidés par la lumière de Pâques, osons faire naître cette petite Espérance pour changer les couleurs du monde !

Marie-Noëlle Correau, Vice-Présidente

Article publié par Mickaël Stingre • Publié Mardi 21 avril 2015 • 1750 visites

Haut de page